Quelle moto choisir pour réduire les coûts liés aux entretiens ?

La plupart des acheteurs veulent à tout prix réduire les coûts de leur achat. Équilibrer l’envie, le besoin et le budget n’est pas vraiment facile. Après son acquisition, les entretiens constituent des dépenses à part entière. Cet article dévoile quelle moto choisir pour réduire les coûts des entretiens.

Le choix entre une moto et un scooter pour diminuer les coûts des entretiens

La plupart des gens désirent un deux-roues à la fois économique et fiable. Un scooter et une moto sont deux gammes différentes du point de vue tarifaire et de l’entretien. La moto est plus chère et souvent utilisée pour des déplacements routiers. Quant au scooter, il est plutôt adapté aux citadins. Les deux sont toutefois utiles pour gagner du temps sur les périphéries et les voies rapides. À savoir que le scooter mise sur la commodité et l’aisance en matière de conduite alors que la moto est plutôt axée sur la performance et la puissance. Dans cette optique, la moto est plus mécanique avec l’existence d’une boîte à vitesse avec plusieurs pignons. Contrairement à elle, le scooter n’en possède pas, mais comporte un variateur et une courroie en dents de scie. Ainsi, il faut savoir que l’entretien mécanique de ces deux modèles est totalement différent. Pour une moto, le coût d’entretien de la boîte à vitesse est assez faible, mais nécessite une attention particulière contrairement au variateur d’un scooter. Le propriétaire d’une moto change de vitesse régulièrement quand il roule en ville, augmentant ainsi le risque d’usure et de casse. Pour les motos de faibles cylindres, cette détérioration peut être plus importante. La moto est donc plus coûteuse en matière d’entretiens mécaniques qu’un scooter, mais le style de conduite de son propriétaire peut relativement réduire les dépenses.

Le carénage est l’entretien le plus important pour un scooter

Les scooters sont différents des motos en ce qui concerne les carénages. Que ce soit un scooter 50cc, 125cc ou autres, ces éléments nécessitent une attention particulière. Lors d’une chute ou d’un accrochage, le tablier avant et les carénages latéraux sont les parties endommagées en premier. Si dans le domaine mécanique, l’entretien d’un scooter est moins important que celui d’une moto, il est le plus coûteux en matière de remise en état de la carrosserie. Et même si le scooter ne présente pas d’énormes risques d’usure au niveau de la mécanique, il est judicieux d’en effectuer un suivi régulier pour qu’il soit en bon état de marche le plus longtemps possible. Étant donné que le scooter est plus fragile en matière de carénage, la souscription à une assurance adaptée permet au propriétaire de réduire les coûts de la casse. Il est conseillé aux conducteurs de scooter de choisir la meilleure offre de garantie relative à la carrosserie. Pour les propriétaires de motos, même si elles s’avèrent être fiables et performantes, une assurance d’assistance mécanique leur sera d’une grande utilité. L’assurance pour la moto est vivement conseillée si elle est utilisée tous les jours.